À propos…

Qui Suis-je?

Bonjour et soyez les bienvenus sur mon site web dédié à la photographie subaquatique.

Je m’appelle Christophe Bouchet, j’ai 45 ans ,Sapeur-pompier depuis mes 16 ans, et je suis passionné de plongée et d’images sous-marine.

J’espère que l’expérience de votre passage sur mon site vous sera enrichissante et merveilleuse, n’hésitez pas à y laisser des commentaires auxquels je répondrai avec plaisir.

Comment me sont venues ces passions?

par mon travail de Sapeur-pompier (SP) professionnel, qui m’a permis dans un 1er temps de me former à la photo/video d’interventions, puis étant devenu vite passionné de ce qu’on pouvait transmettre ou faire ressentir comme émotions par le biais des images et de leurs pouvoirs sur nos âmes, je suis ensuite devenu référent d’une cellule photo/vidéo d’un Centre de Secours Principal (CSP) doté d’un pôle « plongeurs ».

Quel parcours ai-je suivi?

venant de région parisienne, Essonne(91), je souhaitais intégrer le GRIMP (Groupe de recherches et d’interventions en milieux périlleux), j’ai donc passé les présélections avec succès, mais le destin en avait décidé autrement , puisque ma mutation dans un autre département, la Haute-Savoie (74) où le GRIMP n’existait pas, avortait ma recherche d’adrénaline du travail sur cordes. C’est donc lors de mon entretien avec mon nouveau Chef de Centre que j’ai du exprimer mes souhaits pour de nouvelles spécialités, je devais choisir (en plus du travail de base de SP comme le feu,le secours routier, le secours à personnes, etc…) une spécialité dite « lourde » et 2 dites « légères » ( appelées ainsi suite aux volumes d’heures d’entrainements requises). Au vu du « terrain de jeu » qu’offre ce département, j’ai donc choisi la plongée comme spécialité principale, étant toujours attiré par l’eau et adorant le snorkeling . En secondaires, « Animalier » (secours aux animaux), et la « cellule photo/vidéo » (images d’interventions), car suite à des échanges avec le responsable en place du Major Maurice Bussat, qui souhaitait prendre quelques temps après sa retraite méritée, je me suis proposé de l’épauler dans ses tâches au sein de cette cellule « communication ».

Concrètement, comment cela s’est enchaîné?

Très vite ma curiosité et ma soif d’apprendre ont éveillé l’intérêt du Major ,qui m’a donc fait l’honneur de tout m’apprendre concernant l’image, de la « simple » photo aux prises de vidéos et de leurs montages sur Adobe 1ère Pro.Je me suis fait « remarqué » par la responsable de la cellule « Communication » du département, suite à mon travail photo et vidéo sur une intervention pour un feu de bâtiment industriel, où après avoir visionnée mes images, elle me contactait en me félicitant pour le job accompli, et m’annonçait que j’avais « l’oeil photographique »,terme que je découvrais, elle m’expliqua alors que comme certains avaient l’oreille musicale, d’autres avaient l’oeil photographique ». Motivé par ces encouragements, et dès que je le pouvais en dehors de mes propres interventions, je n’ai eu de cesse de toujours chercher à m’améliorer encore et encore, allant jusqu’à accompagner les collègues « au plus près de l’événement » ,afin de rendre le meilleur hommage possible de leurs engagements face aux risques.Devenu accroc à l’image, et plongeur passionné, c’est donc tout naturellement que j’ai pris le parti d’emmener ma caméra pro (une Sony tri-CCD) sous l’eau avec une housse étanche pour mes toutes premières images.

Ok pour l’image, et pour la plongée?

j’ai commencé  » sur le tard », à trente ans passé, des collègues plongeurs me faisant faire mes 1ères bulles par le biais de baptêmes et d’exercices.Très vite, je me suis pris de passion pour cette activité, et je suis donc parti faire les 5 jours de présélections en piscine et lac, avant de pouvoir accéder ensuite, un mois après, au stage « plongeur sécurité Civile » (PLG1).Un des meilleurs stages que j’ai pu faire chez les SP! Cette formation valide l’équivalence du niveau 4 de plongée de la Fédération Française d’études et de sports sous-marins (FFESSM),sous réserve de passer la partie réglementation de la FFESSM auprès d’un club.

Des « pompiers plongeurs »? il y a quoi à éteindre sous l’eau?

réflexion qui m’a déjà été faite, les missions des SP ne se limitent pas qu’au feu. Dans le cadre des SP plongeurs, les missions sont diverses et variées: dégagement des voies de navigation, sécurisation des collègues intervenants sur un feu de bateau, secours aux palanquées en détresse, renflouage d’épaves (voiture, bateau, etc..),recherches sur réquisition Police/Gendarmerie, etc..et bien d’autres encore ! mais je préfère cibler sur les formations complémentaires qui étaient exigées en tant que « plongeur opérationnel », deux spécialisations complémentaires devaient également être suivies et exercées, le « SNL », (interventions en Surfaces Non Libres, types parkings immergés, caves inondées, sous-glaces, souterraines) et « Eaux Vives » (assistances en rivière pour secourir des personnes ayant eu des accidents de rafting, canyoning, etc.. pour lesquels nous intervenions principalement en hydrospeed

Le but de ce site?

il est sans prétention aucune, juste le plaisir de pouvoir partager ces passions. Ma plus belle récompense reste quand des personnes n’ayant jamais pratiqué la plongée, sont émerveillées de découvrir tout ce que ce monde merveilleux recèle, au point que certains développent même un intérêt ensuite pour s’y mettre; pour les personnes ne pouvant malheureusement pas pratiquer pour x raisons cette activité, mon plus grand plaisir est de les faire rêver en les emmenant dans « mon monde » par le biais de mes images.

Des recommandations?

le monde marin est un monde fantastique, que nous ne connaissons que peu; c’est un milieu fragile, ce n’est pas notre environnement, mais malheureusement, comme tous les endroits où l’Homme passe, celui-ci est en danger constant par la surpêche, les pollutions, etc..Je suis réellement amoureux de ce monde et je ne cesse de prôner la « plongée responsable »,c’est à dire de toujours respecter les sites où l’on plonge, ne jamais rien toucher sous l’eau, contribuer à la dépollution de nos lacs, rivières,mers,océans,en ramassant les déchets que nous pouvons remonter et évacuer (j’ai toujours un filet dédié à cet usage avec moi).Je remercie par avance tous les plongeurs « responsables » !

Un projet?un rêve?

plus un rêve qu’un projet actuellement, mais oui, j’aimerai pouvoir parcourir le monde et plonger dans tous les endroits possibles, que ce soit pour partager mon regard et mon expérience sur des sites fantastiques, ou bien éveiller des consciences sur la préservations de nos océans. Devenir reporter photo pour National Geographic, cameraman pour des prises de vues subaquatiques, accompagner des biologistes marins dans leurs périples, rechercher des épaves, contribuer à la plantation des coraux, etc…ne vivre que de cela est pour moi réellement un rêve.

2 commentaires sur « À propos… »

  1. Ton parcours professionnel est juste incroyable…et super.
    Je suis fan 🤩

    Ayant eu la chance de tomber dans la plongée loisir depuis ma plus tendre enfance, je suis émerveillée par tes photos et par ce qui s’en dégage…
    Tu as un réel talent pour faire partager ta passion de la plongée, que je partage.
    Je suis plongeuse et encadrante, mais je ne suis pas photographe.
    Tes photos sont superbes et reflètent pour moi des sensations connues et paradoxalement inconnues en même temps…
    Merci.
    Tout simplement merci et bravo
    Caroline

    1. Bonjour Caroline, je te remercie très chaleureusement pour ton message.Je suis ravi si mes images peuvent contribuer au plaisir des yeux et faire ressentir certaines émotions.
      Encore merci pour ce commentaire ,qui motive et me pousse à m’améliorer, progresser.
      Au plaisir de te relire, bonnes bulles !! 😉

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :